JEV 2021 JEV 2021

Rôle des représentations sur le vieillissement et la retraite dans le changement d’activités physiques lors du passage à la retraite.


Date
May 20, 2021 14:00 — May 20, 2020 15:30
Lieu
Lyon, France
35 Rue Raulin
69007 Lyon

Introduction

L’objectif de cette recherche est d’étudier l’effet des représentations du vieillissement et de la retraite sur la possible modification de la pratique d’activités physiques suite au passage, anticipé ou effectif, à la retraite. Ainsi, il est reconnu que les représentations du vieillissement peuvent nuire à la performance cognitive des personnes âgées (Robertson et al., 2016), ainsi que diminuer le niveau de pratique d’activités physiques (Emile et al., 2014). D’ailleurs, les activités physiques sont essentielles au bien vieillir (Gheysen et al., 2018). Toutefois, il reste à déterminer si ces représentations participent à la modification de la pratique d’activités physiques lors du passage à la retraite. La retraite constitue un moment charnière pour l’individu (Henning et al., 2020) et signe le passage à la vieillesse dans nos sociétés. Le vieillissement est en effet généralement associé à la retraite (Michinov et al., 2008), bien que ces représentations pourraient avoir des spécificités (Bal et al., 2015).L’hypothèse principale défendue est que la retraite (effective ou planifiée) est associée à une diminution de la pratique d’activités physiques lorsque les personnes ont des représentations négatives du vieillissement, et cet effet serait encore plus important lorsque s’ajoutent des représentations négatives de la retraite.

Méthode

L’étude est en cours de passation et se terminera fin mars. Un échantillon total de 90 personnes préretraités et post-retraités, se situant à maximum 3 avant/après la retraite, en bonne santé sera recruté et 27 personnes ont déjà complétées l’étude. L’activité physique sera évaluée par le Questionnaire mondial sur l’activité physique (Rivière et al., 2018), les représentations du vieillissement par l’échelle Aging Semantic Differential (Intrieri et al., 1995), et celles sur la retraite par une adaptation de l’échelle de Lakra et al. (2015). Les participants complèteront l’étude en ligne. Des données concernant le statut personnel et socio-économique seront collectées (âge, sexe, éducation) en raison de l’importance de ces variables dans l’âgisme et l’activité physique.

Résultats préliminaires

Une analyse de régression linéaire multiple pas-à-pas sur un échantillon de 20 personnes post-retraitées et 7 pré-retraitées a été effectuée. Un premier modèle contenant les variables contrôles, âge et éducation, a été utilisé sur le changement d’activités (effectif ou anticipé). Ensuite, les représentations du vieillissement ont été ajoutées et enfin celles sur la retraite. Pour les personnes post-retraitées (N =20), les deux premiers modèles sont non significatifs, alors l’ajout des représentations de la retraite explique significativement le changement d’activités, F (4,15) = 3.08, p < .05, R 2 ajusté = .30. Pour les personnes pré-retraitées, bien que l’échantillon soit très faible, l’ajout des représentations du vieillissement expliquerait davantage le pourcentage de variance F (1, 3) = 12.67, p < .05 que les autres variables (p > .05).

Discussion

Les résultats préliminaires suggèrent que les représentations du vieillissement et de la retraite joueraient un rôle significatif dans le changement d’activités physiques des personnes autour de la retraite. Des représentations négatives sont associées à une diminution de l’activité physique. Néanmoins, il semblerait que ce soit les représentations du vieillissement qui comptent pour les personnes pré-retraitées, alors que ce serait celles sur la retraite qui importeraient pour les personnes post-retraitées. La retraite semble donc constituer un contexte non négligeable dans l’étude de l’évolution de la santé au cours du vieillissement, par de potentiels effets ” catalyseurs ” des représentations du vieillissement et de la retraite.

Référence principale : Emile, M., Chalabaev, A., Stephan, Y., Corrion, K., & D’Arripe-Longueville, F. (2014). Aging stereotypes and active lifestyle: Personal correlates of stereotype internalization and relationships with level of physical activity among older adults. Psychology of Sport & Exercise, 15(2), 198–204. https://doi.org/10.1016/j.psychsport.2013.11.002

Mots-clés : retraite, représentations sociales, activité physique